Réfléchir et agir avec la langue en classe

Que se passe-t-il sur le(s) terrain(s) ?
Du projet de recherche au projet pédagogique

Recherche en didactique des langues et expérimentation pédagogique, une articulation indispensable à tous les stades


Les résultats de notre recherche ne seront vraiment validés que s’ils essaiment avec succès sur le terrain. Faisabilité, efficacité, comment savoir si ça marche ? Comme il se doit, l’expérimentation faisait partie du protocole de recherche.


Les résultats prometteurs des travaux de l’année 2005-06 et 2006-07 ont débouché sur des projets pédagogiques qui s’inscrivent officiellement (ou vont s’inscrire) dans le cadre national de l’expérimentation art.34. Ces projets pédagogiques réunissent dans chaque établissement des équipes pluridisciplinaires d’enseignants volontaires.


En 2009-2010, trois équipes d’enseignants expérimentent les outils didactiques fournis par la recherche. Trois collèges sont concernés, le collège Rouault à Paris, le collège Vendôme à Lyon et le collège Camus au Plessis-Trévise.


 

  • « Réfléchir et agir avec la langue » (collège Rouault, académie de Paris)


Le collège « Ambition-Réussite » Georges Rouault situé dans le 19e arrondissement, est en expérimentation art. 34 depuis septembre 2007. Le projet pédagogique « Réfléchir et agir avec la langue » entre dans sa troisième année.


 

  • « Transposition didactique du schéma énonciatif ARB » (collège Vendôme, académie de Lyon)


Le collège Vendôme, situé au centre ville de Lyon, expérimente aussi depuis trois ans les produits de la recherche. Sur cette base, Michel Moulin, professeur agrégé d’anglais, avait déposé pour l’année 2008-09 une demande d’entrée en expérimentation art.34, demande à ce jour encore sans réponse. Il coordonne depuis plusieurs années une équipe pluridisciplinaire.
 


 

  • « ARB, un outil de remédiation ? » (collège Camus, académie de Créteil) 


Le collège du Plessis-Trévise entre dans le dispositif d’expérimentation. Trois enseignants (anglais, français, maths) ont accepté de se former aux outils conceptuels fournis par la recherche INRP pour repérer les obstacles transdisciplinaires rencontrés par leurs élèves de 6e à partir des résultats aux évaluations académiques. En fonction de la nature de l’obstacle, ils envisagent de mettre sur pied des séances de remédiation dans le cadre de l’accompagnement éducatif.


 

Des collègues se lancent aussi dans l’aventure.
 

Articles publiés dans cette rubrique

samedi 6 mars 2010
par  ARB

Anglais, français et mathématiques au collège

Des outils conceptuels au service des disciplines scolaires 0 21 0 0