Programme de la journée du 16 MAI 2008

mercredi 9 avril 2008

Outils conceptuels didactiques pour l’apprentissage de la langue étrangère, du français et des mathématiques en 6e : aspects théoriques et mise en œuvre pédagogique.

TRAVAUX DE LA MATINÉE

Linguistique, didactique, pédagogie, des liens à (ré)inventer

9h30 : Accueil des participants

9h45 : Ouverture des travaux

10h-10h45 : Conférence plénière de Danielle Bailly :

Est-il indispensable pour l’apprentissage de faire découvrir aux élèves, derrière les mots de la communication, la stabilité des notions logiques ?

10h45-11h : discussion

11h00-11h15 : pause café

11h15-12h00 : Conférence plénière de Line Audin  :

« Apprendre » et « faire apprendre » [1] sans cloisonner : Concepts transversaux et contenus disciplinaires

Compte-rendu et bilan de quatre ans de recherche et de trois ans d’expérimentation en 6e.

Recherche et expérimentation en classe, quels résultats, à quelles conditions ?

Des concepts communs, une démarche unique pour faciliter l’apprentissage de la langue étrangère, du français, du langage mathématique : présentation des contenus conceptuels transversaux et justification des choix opérés.

Comment s’articulent les trois disciplines, anglais, français et mathématiques dans le cadre expérimental ? Présentation du dispositif innovant et de ses effets sur l’enseignement et l’apprentissage.

12h00-12h30 : discussion générale

TRAVAUX DE L’APRÈS-MIDI

Des concepts théoriques aux outils pour la classe

14h-16h : Ateliers disciplinaires

Trois ateliers (anglais/langues étrangères, français, mathématiques) fonctionneront en parallèle : les questions pédagogiques (objectifs, mise en œuvre, ...) seront abordées sous l’angle disciplinaire. Les illustrations pédagogiques et les exemples de réinvestissements disciplinaires seront, dans la mesure du possible, adaptées aux questions des participants.

Ces ateliers seront animés par les enseignants de collège, impliqués dans les projets pédagogiques expérimentaux.

Atelier d’anglais / langues étrangères

ARB et le cours de langue :
comment faciliter l’« apprendre » et le « faire apprendre » ?

Intervenants : Line Audin (collège Rouault, Paris) avec la collaboration de Michel Moulin (collège Vendôme, Lyon)

Résumé : Comment développer très tôt des procédures cognitives fiables pour produire et comprendre en langue étrangère des énoncés nouveaux même complexes ? À partir de situations pédagogiques classiques, on montrera comment la démarche expérimentale « ARB » et les outils conceptuels qui l’accompagnent peuvent être immédiatement réinvestis en cours d’anglais. On illustrera par des exemples vécus comment ces contenus innovants facilitent le travail de l’élève (apprendre) et celui de l’enseignant (faire apprendre).

Atelier de français

ARB, un outil simple pour une démarche active
dans l’apprentissage du français

Intervenants : Colette Maurellet (collège Nocard, St Maurice) avec la collaboration de Marie-Pierre Devillers (collège Rouault, Paris) et Florence Demangeon (collège Vendôme, Lyon)

Résumé : Quelques propositions d’activités pour automatiser les procédures d’application des règles d’accord sujet verbe par exemple, pour mieux comprendre en particulier les relations de sens entre verbe et complément et en finir avec les questions “qui est-ce qui” et “quoi”.

Comment l’analyse des relations entre les éléments de la phrase permet d’aborder l’interprétation des textes.

Atelier de mathématiques

Faire de la géométrie en jouant avec des concepts : le jeu de l’ÊTRE

Intervenants : Jean-François Clair (collège Rouault, Paris) avec la collaboration de L’Hachimi Agoumi (collège Rouault, Paris) et de Nathalie Saunois-Charbonneau (collège Vendôme, Lyon)

Résumé : Comment aider les élèves de 6e à comprendre les énoncés des exercices et à les résoudre ? À partir d’un jeu créé dans l’atelier ARB par les élèves de 5e autour des valeurs de « être », nous montrerons que faire un exercice de géométrie, c’est observer et comprendre une situation mathématique à l’aide de concepts et notions logiques.

16h10-17h : Enseigner autrement, à quelles conditions, pour quoi faire ?

Discussion plénière avec les intervenants sur l’ensemble des questions abordées au cours de cette journée.


[1J’emprunte ces deux termes au titre de l’ouvrage collectif de psychologie : Bourgeois É., Chapelle G., 2006, Apprendre et faire apprendre, PUF


Commentaires