Réfléchir et agir avec la langue : historique et genèse du projet

dimanche 11 octobre 2009
par  ARB

1- le collège Rouault et l’INRP : une illustration des liens possibles entre recherche et enseignement

Le collège Rouault entretient depuis longtemps des liens étroits avec l’INRP. Une convention signée en novembre 2004 avec l’INRP, l’Université de Lyon 2 et le CNRS avait officialisé ces liens. Depuis, le collège est un lieu d’accueil pour une équipe de didacticiens et un terrain d’observation et d’expérimentation pour les recherches en didactique des langues conduites par cette équipe. La recherche précédente, intitulée « De l’école au collège, enseigner/apprendre une langue étrangère en 6 » a produit des résultats qui non seulement intéressent la communauté didactique mais ont débouché sur des contenus d’enseignement innovants visant tous les publics scolaires. Un projet d’ouvrage de vulgarisation est d’ailleurs à l’étude. La nouvelle recherche s’inscrit dans la continuité de la précédente sur le plan méthodologique, mais elle s’ouvre à d’autres disciplines.

 

2- « Réfléchir et agir avec la langue », une expérimentation art. 34

Les enseignants du collège Rouault impliqués dans le protocole de recherche INRP ont souhaité expérimenter ces contenus de façon régulière et approfondie afin d’essayer d’évaluer leur efficacité dans un collège Ambition-Réussite sur des classes ayant un fort retard scolaire à l’entrée en 6e.

 

En 2007, avec le concours de la MAIE, le projet pédagogique est entré en expérimentation article 34
exp34.pdf
avec l’ambition d’améliorer les performances des élèves non seulement en anglais et en français mais aussi en mathématiques.

 

Des effets positifs qui se confirment au fil des années

Reconduit chaque année dans une classe entière de 6e et régulièrement évalué (indicateurs internes et institutionnels), le dispositif continue à faire la preuve de son efficacité sur le court et moyen terme, tant du point de vue de l’enseignement (transferts et réinvestissements disciplinaires effectués par les enseignants impliqués) que du point de vue de l’impact sur les processus d’apprentissage.

 

L’engagement de l’équipe face à des classes regroupant des élèves en grande difficulté permet d’obtenir des progrès scolaires réels, notamment en anglais (étude comparée des résultats de deux divisions de 6ème en 2006-2007 et en 2007-2008 : la division bénéficiant de l’expérimentation ayant évolué de façon sensiblement plus positive.
bilanRouault07-08.pd
Les résultats des évaluations d’anglais vont dans le même sens.

 Le suivi d’une partie des élèves en 5ème en 2008-09 confirme cette tendance pour la majorité d’entre eux (très bons résultats scolaires, intérêt et curiosité pour ce qui touche aux langues et à la culture mathématique, plaisir de chercher, …).

 
________________________________________________________
Consulter l’abstract du projet de recherche pour l’année scolaire 2008-09
Consulter quelques travaux d’élèves.

Documents joints

Bilan Rouault 2007-08
Bilan Rouault 2007-08
dossier expér. art 34 2007
dossier expér. art 34 2007

Commentaires